jeudi 20 février 2014

HAIR Potions

Mon arsenal d'huiles et de crèmes - (photo prise en Nov2013)

Je sais, je sais, on a toutes nos recettes miracles ! MAIIISS, certaines "potions" marchent mieux que d'autres... et, surtout, selon que l'on soit une #4A ou C (voire D), les résultats de la même tambouille peuvent VARIER. 

Alors, au lieu de vous pousser à ré-inventer la roue, je vais plutôt vous parler de celles que j'ai eu à tester et des résultats qu'elles produisent sur mes tiffs (4B/C/D).

C'est parti !

Mon premier soin nourrissant :

- Cholesterol Lekair

- Beurre de karité (à faire fondre)
- Huile de palme (rouge ou raffinée)

Résultats obtenus : mes cheveux ne sont pas forcément soyeux mais je les sens bien hydratés et donc forcément plus faciles à démêler. J'ai arrêté de faire ce soin parce que l'huile de palme (rouge) est bien trop salissante et a en plus tendance à obstruer les canalisations... juste pas possible quand on est mariée :-).


Mon soin clarifiant :

- Argile verte (3 portions pour cheveux mi-longs)
- 1 bouchon d'huile de neem
- co-wash (AS Garnier)
- lotion de rinçage Point EK ou vinaigre de cidre (ACV)

Résultats obtenus : l'argile verte marche bien sur mes cheveux mais je prends soin de la mixer avec une huile végétale (de votre choix) et d'y ajouter mon (votre) AS du moment. Pour éviter que l'argile ne sèche trop vite (pendant l'application), garder un vapo à proximité pour humidifier, si nécessaire. Une fois rincés, mes cheveux ont une définition plus nette (je retrouve mes boucles en tir-bouchon) et de les rincer avec une solution bien acide les resserre davantage. Une bonne technique pour les férues de Wash N Go.


Mon soin protéiné :
- Crème de Coco (en bain d'huile)
- shampoing au neem (bar de neem)

Résultats obtenus : mes cheveux adooooorent et sont nourris de la racine jusqu'à la pointe... un vrai miracle d'hydratation pour ma petite boule de coton. Dommage que je ne puisse pas en faire une routine hebdo (trop de protéines peut avoir un effet destructeur pour vos tiffs)

Paroles de Hair Scoot

jeudi 13 février 2014

Des noeuds dans les cheveux???! BONNE NOUVELLE vous gagner en longueur

Il y a toujours deux manières de voir le verre : à moitié vide ou à moitié plein.Pour ma part, et c'est très récent, j'aime aborder les choses sous un angle optimiste. En matière de nœuds (strand knots) - notre éternel combat- ça donne ça de positiver...

Règle #1: MIEUX COMPRENDRE LE PHENOMENE DU "BISOUTAGE"

On sait toutes ce qu'est un bisou (j'ose l'espérer)... et bein pour nos cheveux ; c'est le même principe mais le plaisir en moins.



Comme vous le voyez sur cette photo, les bisous de nos veuchs se traduisent souvent par des noeuds (en poussant, les cheveux s'aventurent l'un vers l'autre et sans attention particulière de notre part pendant cette phase de croissance, ils agissent en vrais petits sauvages et ...finissent par se faire des bécots).

Rien de bien méchant pourrait croire certaines?!!! Mais voilà. Ce bisous "innocent" sur cheveux bien hydratés devrait pouvoir se régler en un rien de temps puisqu'en tirant légèrement dessus, on arrive bien souvent à défaire le nœud en formation. Les Types "4 A" vous le diront.

Sauf que beaucoup de Types B et C (et D dans mon cas... si, si ça existe) qui ont la caractéristique principale de retenir moins d'hydratation, et donc d'êtres ATROCEMENT SECS, ne se font pas qu'un petit bécot mais 2 ou 4 en même temps (la faute à notre pattern en Z qui se crée plusieurs points d'accros... la belle affaire) Comme généralement il y en a un gros - bien visible - et plusieurs petits, en voulant séparer les premières encoches, on participe au resserrement des autres... et quand on s'en rend compte, c'est généralement le début de la FIN. Car du coup, on s’énerve, on perd patience et on finit par arracher le cheveu au lieu de traiter le problème localement.

Oui mais comment ne pas perdre son sang-froid dans pareille occasion?! En suivant la règle numéro 2 !!!

Règle #2CHOISIR SES "ARMES" - SE DOTER DES BONS OUTILS


Amis ou ennemis?!














"Mieux vaut prévenir que guérir", ça vous dit quelque chose?! N'happyzes chéries, pour vos veuchs aussi il faut savoir prévoir et prévenir la casse. L'étape du démêlage est essentiel et doit se faire au moins une fois toutes les 2 semaines...en moyenne mais c'est à vous de voir ce qui marche le mieux selon votre longueur, votre rythme de pousse et la texture de vos cheveux.

Perso, je me suis rendue compte qu'il n'y avait as qu'une manière efficace de démêler ses kinks. Certaines n'happyzes s'arment de clips, d'un peigne à grosses dents et de je ne sais quoi encore (ah oui ! le VAPO) alors que d'autres se content de leurs doigts et d'un conditionner...

C'est à vous de voir ce qui marche le mieux pour vous, l'objectif étant :
- de traquer les mutins (nœuds en formation)
- de vous débarrasser des "guerriers morts au combat" (cheveux tombés naturellement et qui peuvent se prendre dans les filets des "bécoteurs");

Mais aussi :
- de préparer vos cheveux à recevoir un traitement/ soin particulier (shampoing, conditionner, deep treatment...u name it)
- de faciliter la prochaine étape du coiffage/séchage

L'essentiel, vous l'aurez compris et de choisir la méthode qui marche le mieux pour vous et de vous y TENIR.

Règle #3COUPER QUAND IL LE FAUT

Cette photo parle d'elle-même. D'un côté vous avez le résultat de l'impatience qui se solde souvent par un cheveu arraché ... et de l'autre, la stratégie "coupe-coupe" qui vous permet de vous débarrasser QUE du noeud indésirable... Laquelle de ces 2 options vous séduit le plus, franchement????!


Règle #4PREVENIR LES RECIDIVES

Je n'aurai de cesse de vous le rappeler n'happyzes chéries, un cheveu, c'est comme une plante, ça s'entretient...ça s'arrose! Mais pas que. Beaucoup de nappturelles pensent qu'une hydratation quotidienne suffit à sublimer nos cheveux... mais c'est bien mal les connaître. Car, tout comme vous, ils ont des préférences. Et si vous vous évertuer à ne leur donner que " la nouvelle potion magique dont une amie vous a parlé" alors qu'eux ont besoin de bien autre chose...ils vous feront la tête et croyez moi, c'est une sale tête !

Testez - les aussi souvent que possible et en général, ce qui marche le mieux pour eux, produit des résultats instantanés en matière d'hydratation.

Une fois le bon "arrosoir" trouvé, chercher leur une coiffure protectrice qui vous permettra de les oublier au moins une semaine pleine...

SILENCE, ça pousse !!!!

Paroles de Hair Scoot

mercredi 5 février 2014

A chacune son rythme de pousse - it's not a race... it's a marathon


On a toutes un "guru" napptural. J'en ai eu 3, en tout et pour tout, et elles m'ont chacune (à un moment donné) prouvé qu'il était possible d'y croire... chacune à leur façon.

Sera2544  Rustic beauty  et plus récemment Nap85

Mais aujourd'hui, en y repensant, je ne sais pas si de suivre ces filles ne m'a pas, en un sens, handicapée... Je m'explique.

Parce que chaque chevelure est unique, les solutions qu'elles proposent peuvent effectivement avoir des effets bien différents d'une apprenti-n'happyzes ‘a l'autre.

Dans mon cas – ça fait quand même un bon moment (2006) que j'ai big-chopé pour la dernière fois – ce n'est donc certainement pas un apprentissage mais bien un manque de constance qui m'a éloigné de mon objectif de pousse.

Les 2 premières années de pousse ont été prodigieuses (je n'ai hélas plus de photos de cette période) et après, patatra... je me suis laissée aller : pas de routines particulières, pas de hair supplementation (entre nous, c'est trop risqué bilaye) et pas de PATIENCE...

Mes cheveux sont passés de POUSSE-VITE ‘a POUSSE-PLUS (mais du tout alors). Rectificatif : ils poussaient mais je n'étais pas « fichue » ‘a l’époque de comprendre qu’en plus de les faire pousser, il me fallait retenir leur longueur (!!!!!).

Dans ma vie personnelle et professionnelle ca a été une période assez dense (j'ai enchainé les missions et les voyages, les déménagements,…) et il me  fallait presque ‘a chaque fois TOUT REPENDRE A ZERO (trouver de nouveaux produits, trouver un nouveau style protecteur…, etc.)

Aujourd'hui, je pense que d'avoir suivi ces différentes femmes sur Youtube, était pour moi un moyen de trouver un raccourci, une recette miracle qui me permettrait d’atteindre – sans me fatiguer – le but ultime : une longueur au milieu du dos !

J’y suis arrivée certes (voir photo plus bas), mais en presque plus de temps qu’il ne faut 'a une n’happyzes plus consciencieuse pour atteindre une longueur 'a la taille…

Je n’ai jamais vraiment cherché ‘a comprendre mes cheveux (leur rythme de croissance, les produits qui leur conviennent, ...) et comme plus têtus qu'eux tu meures, ben je me suis fais hara kiri comme une pro !

La morale de cette histoire?! Prenez le temps d’apprendre ‘a les connaitre car ce n’est certainement la vitesse ‘a laquelle ils poussent qui est importante mais bien ce que vous faites pour les faire pousser tout en gardant vos CM durement gagnés intacts !

Devenez votre propre guru les filles. Oubliez vos youtubeuses préférées (enfin, continuez a les suivre mais...) faites avant tout confiance ‘a votre propre expérience car qui mieux que vos cheveux peut vous dire ce dont ils ont le plus besoin?!






Paroles de Hair Scoot

jeudi 7 novembre 2013

My TOP 10 TIPS on Growing Long Healthy Natural Hair


Du big chop au Waist length : mon inspiration du moment ! Mais attention, je pense qu'elle est davantage 4 A que C et donc s'expose à moins de risques en terme de "bécots" que les 4 D que nous sommes (n'est-ce pas les filles).

Par contre, elle prouve bel et bien qu'avec une routine régulière et des soins spécifiques, les nappturelles peuvent s'en tirer avec de splendides résultats.

A vos marques, prêts, BICHONNEZ-LES les filles !


Paroles de Hair Scoot

Mes nouvelles SUPER serviettes

La plupart d'entre-vous a probablement déjà "sauté le pas" et ne jurent désormais que par le #towel swap.

Au Dia..e les serviettes tradi, le new chic c'est de s'essorer les tiffs avec un vieux T!

YES, Ma'am. Plus besoin d'en faire des chiffons ou de les refiler aux talibés du quartier (quoique franchement, si vous avez commencé ne les en privez SURTOUT pas), vos vieux T-shirts seront ravis de vous rendre un ultime coup de main...c'est peu de le dire.

Perso, j'ai mis du temps à me laisser convaincre. Après tout, une serviette n'est pas un T-shirt (et vice versa)... et comme avec l'âge (sniiif) on devient encore plus conservateur, je ne voulais juste pas chercher à comprendre qu'un T-shirt pouvait remplir le rôle d'une serviette... Mini fait de la résistance.

Mais ça, c'était avant. Avant que je n'admette, ENFIN (et pour de bon) que nos #cheveux sont encore plus fragiles que notre #épiderme....................... :-o

Oui, et combien de fois devrais-je [me] le répéter: de tout le corps humain, la partie la plus rédhibitoire, la plus "diampé", la plus rêche est pourtant la plus fragile.

CIEL - mes kinks !

Et justement, en parlant de noeuds, après un soin inapproprié (genre séance de shampoing/vaiselle à la je te décape bien comme il faut)*, rien de plus criminel que de poser une serviette, aussi moelleuse soit-elle, sur des tiffs encore traumatisés.

Deux arguments rationnels pour achever de vous convaincre :

# number 1 : les fils du T sont moins apparemment que ceux de la serviette - Du coup, pas de "bisous" intempestifs et de noeuds inutiles. Votre T-shirt absorbe uniquement le trop plein d'eau. Il n'a que faire de vos boucles qui - du coup - font les belles et ça se VOIT !

# number 2 : si vous en avez marre comme moi de voir vos jolies serviettes de bain finir avec des tâches de henné (et autres mixtures aux coloris exotiques), il est temps de joindre l'utile à l'agréable en allégeant votre porte-monnaie et en ne conservant vos "dames serviettes" que pour vos belles courbes.

Hummmm! Je sens que beaucoup de n'happyzes vont changer leur regard critique sur l'écologie et le développement durable.... VIVE LA RECUP' ladies !


Paroles de Hair Scoot

Le démêlage : une étape importante pour les 4 C


Vous vous souvenez de mon article sur ma visite onéreuse en institut Parisien? Ben laissez-moi vous dire ce qui, en partie, à causer ma perte - ou plutôt celle de mes veuchs chéris... Je vous dis ici pourquoi !


HARO SUR LE DÉMÊLAGE


Comme vous pouvez le voir sur les photos précédentes, la coiffeuse de l'institut de #Parisie n'a pas jugé nécessaire de procéder à un #démêlage malgré la touffe compacte que je lui ai présenté (photo - étape 1). 

Elle est directement passée à l'application du produit et aux grosses #vanilles (photo - étape 2). Du coup, je n'ai pas vu la touffe de cheveux qu'elle a du récolter mais à mon avis ça devait être inquiétant.

Voyez-vous, autant (selon ma théorie) avec le temps, les #4A (et même certaines B) peuvent se permettre de ne pas démêler avec intensités leurs tiffs - qui, de part leurs structures en S, ont tendance à se "bisouter" moins souvent - autant pour une 4C, faire l'impasse sur le démêlage relève du pur suicide capillaire.


UN LISSAGE GUÉRILLERO

Ni démêlage ni tresse faites entre le shampoing et le brushing...

 Et de ce point de vue là, mon expérience en institut parisien a été un DESASTRE que mes cheveux me font bien payer aujourd'hui. Ils se sont énormément cassés et n'ont plus la même longueur uniforme.


Comme vous pouvez le voir (sur la photo 2), la coiffeuse de #Farida B. a réalisé un brushing sur cheveux emmêlés et ce massacre m'a valu de perdre en longueur à plusieurs endroits (photo à suivre) et de connaître des épisodes de sécheresse capillaire comme je n'en ai jamais eu (si, si!) à tels points que j'ai sérieusement pensé à transitioner : mes longueurs n'ayant plus vraiment une texture 100% n'happy.

Pour 100 euros, j'ai juste eu la possibilité de confirmer le savoir-faire du #salon Elle émoi, ma DREAM team dakaroise qui, pour beaucoup, beaucoup, beaucoup moins cher, passera des heures à séparer, brin par brin, les cheveux emmêlés.

Toute la différence se situe à ce niveau là à mon avis. Combien de temps les coiffeurs/coiffeuses traditionnel(le)s sont-ils/elles prêts à passer sur nos nombreux nœuds sans en perdre la tête et commencer à tirer dessus?!

Pas assez à mon avis. A mon avis, et malgré toute la bonne volonté de Farida B., je pense en fait qu'elle pêche par excès de confiance vis-à-vis d'un cheveu plus exigeant que tous les autres. 


Lire également article "les coordonniers sont..."

Paroles de Hair Scoot

mercredi 18 septembre 2013

Vu pour vous


Hello n'happyzes chéries !

S'il y avait qu'une vidéo à voir par rapport à l'entretien du #cheveu #afro #vierge, ce serait certainement celle-ci :

VIDEO INDISPENSABLE

A voir et revoir et à partager coûte que coûte !